Bienvenue à Ansouis
"Bienvenue à Ansouis"

Ansouis : au centre du pays d'Aygues, avec le Grand Luberon et la Durance pour horizons, le village perché est couronné par un château millénaire (lire la suite)

Voir plus

Histoire


Elzéar de SABRAN naquit dans le Luberon en 1285.

Il fut marié en 1299, sur les ordres de Charles II d'Anjou, à Delphine (Dauphine) de SIGNE, dernière descendante des Vicomtes de Marseille, qui se destinait à entrer dans les ordres.

Ils vécurent leur vie d'époux dans l'ascétisme et la virginité. Elzéar mourut le 27 septembre 1325 alors qu'il avait été envoyé par le roi Robert 1er, négocier à Paris, le mariage de Marie de Valois avec le fils du roi, le Prince de Calabre.Ses restes furent ramenés à Apt et ensevelis dans l'église des Cordeliers. Elzéar fut canonisé par Urbain V, le 13 août 1369.

À la mort de son époux, Delphine fit vœu de pauvreté, se retira à Cabrières d'Aigues durant quelques années et finit son existence à Apt dans le plus grand dénuement.

Sa sainteté, son dévouement auprès des malheureux étaient reconnus dans tout le Luberon. L'église la proclama bienheureuse et la volonté populaire, Sainte. Cette ferveur populaire a traversé les siècles, puisque Ansouis fête toujours en septembre les Saints. A cette fête chrétienne s'ajoutait précédemment la fête du village, mais les impératifs du calendrier scolaire l'ont fait avancer depuis 25 ans au mois de juillet.

Le premier dimanche de septembre les Ansouisiens ne faillissent pas à la tradition se retrouvant dans l'église du village où la messe est co-célébrée par Monseigneur l'Evêque de Vaucluse et le Père curé de la paroisse.